• 7CIS

Arboretum de Montgeon

Orthophotographie d'une petite partie de l'Arboretum de Montgeon (1950 m2) réalisé avec le Phantom 4 Pro avec son capteur de 1 pouce de 20Mpx. Cette orthophotographie est l'assemblage d'environ une centaine de photos (189 pour être exactes) prises sous deux ou trois angles différents. Les rendus photogrammètriques sont de bonnes qualité, l'orthomosaïc, la vue en 3D, la vue modélisée de la topographie du terrain, et la vue modélisée de la végétation permettent d'optimiser les relevés.

Les orthophotographies ou orthoimages sont des images aériennes de la surface terrestre rectifiées géométriquement et égalisées radiométriquement. Ces images se présentant sous forme de dalles couvrant une zone de la Terre peuvent être géoréférencées dans n'importe quel système de coordonnées. Elles servent de fonds cartographiques dans les Systèmes d'information géographique.

Trois opérations de rectifications sont à considérer lors du calcul de l'orthophotographie à partir d'un cliché aérien stéréoscopique :

  1. Corriger l'inclinaison de la prise de vue ;

  2. Aplanir le terrain, c'est-à-dire rectifier l'inclinaison des objets due aux pentes (relief) ;

  3. Corriger l'erreur de parallaxe commise à la visée, ainsi que les déformations optiques des objectifs et appareils utilisés.

La première étape de fabrication d'une orthophotographie est de collecter un ensemble de photos couvrant un territoire. Ces photographies aériennes sont prises à partir d'une caméra montée sur drone spécialement équipé. Pour obtenir une image tridimensionnelle et pouvoir repérer les pentes, chaque zone est prise depuis deux points de vue légèrement décalés en conservant la même altitude.

Ainsi, chaque photo recouvre 60 % de la précédente prise de vue selon 2 angles différents, ce qui permet la prise en compte des déformations du relief. Un plan de vol très précis suivant des axes parallèles et un respect de l'altitude sont donc essentiels pour assurer le recouvrement idéal.

Enfin, toutes les photos sont regroupées puis assemblées selon une grille pour former un mosaïquage. Pour assurer des raccords nets entre les différentes photos, les bords de feuille et les superpositions sont gommées. On obtient alors un dallage dont les différents éléments se jouxtent sans superposition ni trous. Le détourage final permet d'obtenir une zone photographique précise ortho-rectifiée et radiométriquement homogène.

Domaines d'utilisation :
  • l'aménagement du territoire,

  • l'urbanisme,

  • l'environnement,

  • l'agriculture,

  • l'archéologie,

  • et la communication.

Applications concernées :

l'étude d'impact,

  • la révision du Plan d'Occupation des Sols (POS),

  • l'analyse du paysage,

  • la gestion des aides,

  • les plans de préventions (PPR, ...)

  • Géomatique

Nous sommes disponible pour tous types d'interventions utilisant ces techniques notamment pour les expertises des assurances dans l'estimation des sinistres météorologiques sur les cultures, aux services des agriculteurs sur tous types de terrains agricole, aux services des exploitants de mines à ciel ouvert ou encore dans les chantiers de construction. Que se soit dans la formation de votre personnel ou en tant que sous-traitant n'hésitez pas à nous contacter.

A l'Affiche en ce moment
LOGO-7CIS.jpg

7CIS - LA CITE DE L'IMAGE & DU SON

Prise de vues photographique et cinématographique aériennes hautes définitions UHD 4K.

Secteurs de l'Industrie, de l'Architecture et de la Construction, Audiovisuel, Cinéma, Télévision.

- Inspection (Visible - Thermique - Infrarouge)

- Surveillance (Industriel, public, privé)

- Photogrammétrie (Collecte & Traitements)

- Thermographie (BTP, Génie Civil, Energie)

- Tournage - Montage - Post Production

- Visites Virtuelles - Panorama 360° Air/Sol

FORMATION DRONE SERVICES

Membre Fondateur Centre Innovation Drone de Normandie

Membre Fédération Professionnelle du Drone Civil

 

Centre de Formation Professionnelle Continue

Certifié Conforme DATADOCK

Certification QUALIOPI

Eligible Au CPF